Rechercher

Les bienfaits de l'activité physique sur la femme enceinte

La grossesse amène plusieurs changements physiologiques et biomécaniques chez les femmes. Par ailleurs, ces dernières peuvent éprouver certaines douleurs et certains inconforts durant la grossesse. La pratique d’activité physique apporte plusieurs bienfaits pour les mamans tant au niveau corporel qu’au niveau mental.


Tout d’abord, avec les nombreux changements que le corps subit, l'activité physique chez la femme enceinte améliore la condition physique, la posture, le sommeil, l’estime de soi et permet d’augmenter le niveau d’énergie durant la journée. Également, les douleurs lombo-pelviennes et au dos se voient diminuées. Le risque d’incontinence urinaire est même diminué de 50% grâce à la pratique d’activité physique. Ces bienfaits sont majeurs, car ils peuvent avoir réellement un impact négatif sur la vie de la maman.


Par la suite, le risque de diabète gestationnel et troubles hypertensifs de la grossesse est atténué. En d’autres termes, la femme qui a eu un diabète gestationnel ou alors un trouble hypertensif peut développer un diabète de type 2 ou de l’hypertension artérielle dans les 5 à 15 ans après l’accouchement.


D’ailleurs, bouger quotidiennement permet de diminuer de 32% le risque de gain de poids excessifs pendant la grossesse et ainsi diminuer le risque de mettre au monde un bébé de poids élevé à la naissance. Oui, il est essentiel et normal de prendre du poids pendant la grossesse, mais un gain de poids exagéré peut entraîner de l’obésité à plus long terme chez la femme et chez l’enfant, un poids élevé à la naissance peut prédisposer au surpoids et à l’obésité.


Au niveau psychologique, l’activité physique aide à diminuer près de 67% le risque de dépression prénatale et postpartum ainsi que la sévérité des symptômes dépressifs. Cela est important de comprendre ce dernier point, puisque les soins personnels et ceux faits au nouveau-né pourraient être négativement affectés. De plus, les cours de groupe ont un impact positif sur le mental. En effet, cela offre des occasions de rencontrer d’autres femmes enceintes et donc diminuer le sentiment d’isolement souvent vécu par les femmes enceintes.


L’activité physique fait pendant la grossesse permet, à la fin de celle-ci, un meilleur positionnement du bébé à l’accouchement et une préparation facilitée à l’accouchement, au travail et à la poussée.


Bref, les avantages de pratiquer une activité physique sont très nombreux. Autant sur le plan psychologique, physique et pour le bébé, ces derniers sont considérables pour une qualité de vie. Il est recommandé de faire au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne par semaine, et ce, trois fois par semaine, voire chaque jour pour augmenter les bienfaits.


Si vous avez des questions, ou si vous voulez débuter la pratique d’activité physique, n’hésitez pas à nous contacter !


Sources :

- Guide d’intervention en activités physiques adaptées à l’intention des kinésiologues

- 75 exercices thérapeutiques pour la futures et nouvelle maman : prévenir et soulager les douleurs liés à la grossesse à è la période postnatale

15 vues0 commentaire