Rechercher
  • Cassandra Vachon

Les blessures reliées au rollerblade et prévention

Depuis la dernière année, la popularité du patin à roues alignées, alias « rollerblade », a augmenté en flèche. Ce sport ressemblant beaucoup au hockey, présente toutefois quelques différences. Les mouvements se font moins brusquement et cette activité demande moins de dissociation entre le haut et le bas du corps. De plus, le rollerblade nécessite une combinaison d’équilibre, de la coordination et de l’agilité.


En règle générale, il y a trois principes à respecter sur les plans musculaires et articulaires pour optimiser les performances dans ce sport. Ces principes se basent sur les mouvements de coups de patin latéraux. Nous voulons renforcer et étirer certains muscles des jambes et renforcer les abdominaux. Également, il y a des propriétés articulaires importantes à avoir pour parvenir à bien exécuter ces mouvements. Nous voulons une bonne stabilité au genou et à la cheville, une proprioception à la cheville et être optimal dans notre coordination de la hanche, du genou et de la cheville.


Nous n’y pensons pas toujours, mais il y a un risque de blessures lorsque nous faisons cette activité. Voici quelques exemples et comment les prévenir :


- Syndrome fémoro-patellaire : il est dû à une surutilisation et une rétraction du quadriceps. La douleur est alors située à la rotule, soit devant le genou.


Prévention : étirer les muscles fléchisseurs (ischiojambiers) et extenseurs (quadriceps) du genou et éviter de projeter le corps du corps dans l’avant du pied lors de la pratique de cette activité.


- Pubalgie : elle est engendrée par le surmenage des muscles adducteurs de la cuisse. La position accroupie et les poussées latérales et arrières amènent une forte traction sur ces muscles. Les douleurs se retrouvent alors à l’aine.


Prévention : étirer le grand droit de l’abdomen, les adducteurs, les abducteurs, le psoas-iliaque et le grand fessier. Vous pouvez aussi masser la région de l’aine pour aider à relâcher les contractures.


- Lombalgie et hernie discale : elles sont souvent causées par des spasmes musculaires et la rétraction des muscles fléchisseurs de la hanche, car ils sont surutilisés par la position accroupie pendant ce sport. Les douleurs surviennent dans le bas du dos.


Prévention :étirer les muscles du tronc et de la hanche qui sont contracturés, renforcer les abdominaux et travailler la posture.


Bref, le rollerblade demande une bonne proprioception au niveau du membre inférieur. Les blessures se situent surtout au niveau du bas du corps et il est primordial de les reconnaître pour qu’elles ne s’aggravent pas. Il est à noter que les étirements doivent se faire après l’activité pour être optimaux.


N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou alors si vous voulez optimiser vos performances !


Source : Les exercices qui vous soignent : Prévenir et soulager les blessures liées au sport.

15 vues0 commentaire