Rechercher
  • Cassandra Vachon

Les périostites

Il faut être vigilant lorsque vous débutez une nouvelle activité physique, puisqu’une trop grande intensité pourrait causer des blessures. Avec la saison chaude qui est bien entamée, beaucoup de personnes profiteront de cette belle chaleur en débutant la course ou bien la randonnée pédestre.


Durant ces activités physiques, une intensité excessive peut causer une périostite tibiale, puisque beaucoup de chocs répétitifs, dus aux pas, sont exercés sur les muscles et les tendons de la jambe. Ainsi, cela crée de l’inflammation au niveau du périoste, qui est la membrane enveloppant l’os, et s’ensuit alors une douleur en dessous du genou. La douleur se situe habituellement à l’avant de la jambe, mais il se peut qu’elle soit à l’arrière, en fonction des muscles atteints. Voici un exemple simple pour mieux comprendre.


Avec la situation actuelle que nous vivons, nous avons plus de temps libre. Alors, certaines personnes ont décidé de commencer la course, à raison de cinq fois par semaine, sans jamais en avoir déjà pratiqué auparavant. Cela produit donc rapidement un très grand volume d’entraînement et ces personnes ne sont pas du tout habituées à ce dernier. Alors, elles peuvent développer une périostite tibiale.


Bref, la périostite tibiale survient lorsque le stress imposé au corps, donc le volume d’entraînement, est très élevé et survient trop rapidement et que le corps ne le tolère pas.

Pour traiter une périostite, la glace, la prise d’anti-inflammatoire ainsi que le repos sont de mises. De plus, il faudra absolument consulter un kinésiologue pour éviter une récidive. Ce professionnel de la santé saura vous prescrire les étirements adéquats pour soigner cette blessure. De même, il va revoir votre entraînement et adapter l’intensité, la fréquence et la durée selon votre condition, vos objectifs et vos besoins, de manière sécuritaire.


N’hésitez pas à consulter notre équipe de kinésiologue pour plus d’informations !

88 vues0 commentaire